AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « En trois ans les choses changents mais toi non.. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MEMBRE ADORE
avatar
Skylär-Rose Johansson
(c) Arya_C

♌ âge : vingt cinq ans.
♌ situation : mariée & maman
♌ citation : ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort.
♌ jukebox : the all american rejects - move along
♌ disponiblité : Je suis tout à toi !

৩ influence : 16 ৩ messages : 22
৩ avatar : sophia bush
৩ crédits : (c) Crazyrabbitch
৩ multicomptes : nop ma Sky' me suffit (:
Carpe Diem

mon journal
৩ love & other drugs :
৩ associations :

MessageSujet: « En trois ans les choses changents mais toi non.. »   Mer 23 Nov - 18:10



La période de Noël est sans doute la période de l’année que je préfère depuis ma plus tendre enfance, j’avais toujours aimé passer du temps à décorer le sapin ainsi que la maison, faire le tour des magasins de jouer afin de faire du repérage mais surtout se retrouver en famille. Jamais je n’aurai pu manquer cette fête, c’était sans doute le seul moment de l’année où il n’y avait pas de disputes où tout le monde s’entendaient à merveille. Comme toutes les petites filles de deux ans, Lilly était fan du Père Noël, aujourd’hui je lui avais promit de l’emmener au centre commercial afin de faire sa rencontre mais surtout afin de voir les jouets qui lui faisaient envie. Ma fille, était la personne la plus importante à mes yeux et je dois avouer que j’aurai tout fait pour la combler de bonheur, quitte à lui offrir une multitude de cadeaux pour les fêtes. N’ayant pas oublié ce jour, la petite fille s’était réveillée aux aurores, me réveillant au passage par ses cries. Sept heures, c’était l’heure indiquée par mon réveil ; pour un week end mais surtout un jour de repos, cette heure était bien trop matinale pour moi. Comme toujours, j’étais seule dans le lit, Nolan devant sans doute être déjà parti pour l’hôpital comme tous les jours, j’avais décidé de ne plus faire d’efforts, commençant à en avoir marre que cela soit à sens unique. Aujourd’hui la seule et unique personne qui avait de l’importance à mes yeux, c’était Lilly. Allant la chercher dans sa chambre, je l’avais prise avec moi dans le lit, espérant pouvoir gagner une à deux heures de sommeils supplémentaires avec en prime un énorme câlin de sa part. Deux heures de plus ? J’étais sans doute un peu trop gourmande mais je savais qu’il y avait une chance pour que j’ai le droit à soixante minutes de plus, ce qui n’était pas négligeable. Son doudou dans une main et son biberon de lait dans l’autre, je la regardai dormir en souriant, m’extasiant presque devant elle ; je pouvais passer des heures à la regarder dormir et ça depuis sa naissance. Lorsque la fillette était dans les bras de Morphée, elle était tout simplement adorable mais surtout elle était un ange, chose qui n’était pas forcément le cas, le reste de la journée…

La matinée avait été assez calme, afin de faire un peu de ménage dans la villa, j’avais laissé ma fille devant les dessins animés, celle-ci adorant les histoires de Oui-oui ou les Disney. Certes laisser un enfant de deux ans devant la télévision pendant des heures, n’était pas une chose très bien mais parfois la télévision m’était bien utile ! En voyant une publicité à la télévision sur Noël, la miss ne tarda pas à me rappeler à l’ordre afin de me remettre en mémoire, la sortie au centre commercial de l’après midi. Il n’y avait aucune chance que je puisse l’oublier avec Lilly qui me le rappelait toutes les trente minutes. Après le déjeuner, je n’étais pas parvenue à la garder calme, pressée comme jamais, elle faisait le tour de la maison, trainant son manteau derrière elle et son doudou, afin de m’obliger à y aller. Peut être avait-elle peur que je l’oublie ici ? Hm non, j’étais certaine que son impatience avait une nouvelle fois prit le dessus, trait de caractère qu’elle avait malheureusement hérité de moi… Lui enfilant son manteau puis enfilant ma veste, nous partîmes en direction de « Spring Time », le plus grand centre commercial de Glasgow. Après un petit quart d’heure de route, nous arrivions dans le parking du centre commercial, la première place libre fut la mienne ; je n’avais pas envie de faire plusieurs tours de manège dans les souterrains, sachant pertinemment que les places libres allaient être assez rares. Comme toujours avant de descendre de la voiture, j’avais prévenu Lilly sur le fait qu’elle devait être sage sous peine de repartir très vite à la maison sans voir le Père Noël, une « menace » qui allée porter ses fruits, enfin c’était surtout ce que j’espérai.

Après deux heures de shopping, nous allions entrer dans notre quatrième magasin, j’avais profité de faire les boutiques avec elle afin de la rhabiller pour l’hiver sauf que ce magasin là, c’était pour moi. Je n’avais pas eu le temps de faire les boutiques depuis des semaines et ma garde robe avait sérieusement besoin d’un petit coup de neuf. Marchant tranquillement dans les rayons en lui tenant la main, la petite profita d’un moment où j’étais plongée sur une robe en satin pour divaguer dans le magasin à pas de course. Tournant la tête, je la vis courir loin, la rappelant tout de suite à l’ordre. « Lilly, viens ici ! » Comme toutes les mamans, j’avais envie que mon enfant obéisse et comme toutes les mamans, j’étais contrainte d’observer le contraire. Laissant la robe en plan, je m’étais mise à la suivre afin de la rattraper avant de la retrouver les fesses à terre après être rentrée dans une personne. Pour le coup, je n’avais pas fait attention à la personne en question, m’abaissant tout de suite vers la petite afin de la remettre sur ses jambes. « Je suis désolée, ma fille est très maladroite.. » Levant la tête, j’étais comme figée en voyant la personne en question. Comment était-ce possible après trois longues années.. Prenant quelques instants pour me remettre de mes émotions, je m’étais levée, prenant alors Lilly dans mes bras sans pour autant le quitter du regard. « Jay…Jayson.. »
Revenir en haut Aller en bas
 

« En trois ans les choses changents mais toi non.. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOLLOW ME DOWN :: WELCOME ON GLASGOW CITY :: « Dúiche Thiar » :: « Spring time »-
Sauter vers: